Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par glazik-plomeur

Clapage et responsabilités Point de vue

Les loctudystes ont été surpris et estomaqués de voir que le Maire de la Ville soit à l’initiative d’une charge contre nos marins-pêcheurs. Le rassemblement politicien initié par lui-même sur le port de Loctudy mardi dernier apparaît pour ce qu’il est une pitoyable tentative de diversion et de division des professionnels de la mer. Le rôle premier d’un maire ne serait-il plus de rassembler ses administrés ?

Pourquoi donc le Maire de Loctudy allume-t-il des incendies ?. Parce qu’il est, avec le Conseil Général, un des principaux responsables de la situation actuelle. Le problème c’est et ce n’est QUE le rejet des boues en zone Natura 2000. Personne ne conteste la nécessité du désenvasement des ports et le Maire essaie maladroitement de faire croire le contraire.

Sauf que les boues ne doivent pas être rejetées en zone de Natura 2000. Donc les choses sont simples. Pour qu’il n’y ait aucun préjudice sur les écosystèmes, sur la faune la flore donc sur la préservation des zones de pêche, il faut revoir la copie. Dans d’autres secteurs, les boues ont servies à faire des boudins compacts pour être employés comme « remblais ». A Loctudy cela ne pourrait-il pas fonctionner ? Le Maire de Loctudy devrait s’employer à trouver des solutions qui satisfassent tout le monde et non faire diversion et division.

Vraiment, à un an des municipales, la majorité de droite de Loctudy semble aux abois et fait feu de tout bois pour exister et pour diviser les loctudystes.

La mer nourricière doit pouvoir vivre et perdurer pour le bien de tous.

Jean Yves LEVEN, Secrétaire de la Section du Pays Bigouden du Parti Communiste Français.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article