Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par glazik-plomeur



Par : Bureau de presse
Mis en ligne : 17 septembre
Partager :


Le Président de la République déshonore chaque jour un peu plus notre pays. Malgré la réprobation du monde entier, Nicolas Sarkozy continue dans sa fuite en avant xénophobe en justifiant la poursuite de la chasse aux Roms et aux étrangers.

Après s’en être pris violemment à Viviane Reding, il s’est livré à une féroce altercation avec le Président de la Commission Européenne Barroso, dont il a cherché à nier l’existence quelques heures plus tard devant les journalistes.

Non content de diviser les Français entre eux, il tente maintenant d’opposer les peuples européens. Cette attitude est indigne d’un chef d’état !



Nicolas Sarkozy tente de justifier l’inacceptable, n’hésitant pas à mentir sur sa non-connaissance de la circulaire du ministère de l’intérieur jugée discriminante. Ses accusations contre un obscur fonctionnaire du ministère de l’Intérieur ne trompent personne.

Aujourd’hui, il fait mine de découvrir l’existence de bidonvilles aux portes des grandes villes qu’il juge désormais inacceptables sur le territoire français. Mais le Président se moque du monde, lui qui n’a eu de cesse avec son gouvernement de casser le logement social et l’hébergement d’urgence qui relève pourtant de la seule compétence de l’État.

Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF,

Paris, le 16 septembre 2010.



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article