Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par glazik-plomeur



Par : Bureau de presse
Mis en ligne : 28 septembre
Partager :


Alors que la crise économique et sociale s’aggrave avec 120 millions de personnes menacées de pauvreté, 23 millions de chômeurs dans l’Union européenne, une précarité galopante et les conséquences brutales de la mise en œuvre des plans d’hyper-austérité, la Commission européenne vient d’encourager les gouvernements à aller encore plus loin et plus vite, au nom de l’Agenda 2020.

Renforcement du pacte de stabilité, contrôle des budgets nationaux avant leur examen par les parlements, aggravation des sanctions : on y retrouve toute la panoplie des dogmes libéraux !



La journée européenne d’action du 29 septembre, à laquelle je participerai, sera l’occasion de réaffirmer, avec le Parti de la Gauche Europenne (PGE), l’opposition du PCF aux politiques visant à faire payer la crise aux salariés. Cette journée va permettre de faire grandir les convergences européennes de ripostes et d’alternatives.

Le Front progressiste européen, front solidaire, doit d’abord se fixer l’objectif de stopper l’offensive des dirigeants européens. Il doit aussi chercher des voies nouvelles, des réponses fortes et crédibles, au niveau exigé par les circonstances. Cette question sera à l’ordre du jour du prochain Congrès du PGE, les 4 et 5 décembre à Paris.

Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF et Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF, en charge des questions européennes au PCF, participeront à l’euro-manifestation organisée par la Confédération européenne des syndicats, mercredi 29 septembre 2010, à 12H30, Place Bara, à coté de la gare du Midi à Bruxelles.

Olivier Dartigolles, Porte-parole du PCF, responsable des questions européennes au PCF

Paris, le 28 septembre 2010.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article