Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par glazik-plomeur

 

votons pour que ça change

 

Depuis quelques jours, toute une partie des médias dominants s’inquiète. Emboîtant le pas à François Fillon et aux libéraux en tous genres, ils veulent faire monter la peur autour du danger que représenterait l’élection de Jean Luc Mélenchon pour notre pays.

Ce danger tient en un mot : communiste. Et voici revenir le vieux cliché des chars russes sur les Champs Elysées.

 

C’est toujours ce qu’il se passe quand ils n’ont plus rien à dire, quand ils n’arrivent plus à faire reculer les aspirations populaires. Car certains ont raison de s’inquiéter, non pas nous notre peuple, non pas pour le monde du travail, non pas pour la jeunesse, non pas pour les retraités ni pour les chômeurs. Ils ont raison de s’inquiéter pour leurs privilèges.

 

Ceux qui ont peur, ce ne sont pas les 99% d’hommes et de femmes qui subissent la régression sociale depuis des années, mais ce sont les 1% qui s’accaparent les richesses produites par le travail, affaiblissent l’état et pratiquent l’évasion fiscale à tour de bras.

Tous ceux-là, ils ne sont qu’une poignée, exercent un pouvoir exorbitant, n’entendent pas lâcher le manche. Ils veulent continuer à pousser le monde dans les orties, à faire leurs petites affaires, à piller la planète.

 

Ceux qui ont peur ce sont eux, c’est le monde de la finance. Car ils savent que si le peuple reprend la main, alors ils devront renoncer à tout ce qu’ils ont volé. Ils veulent que rien ne change et nous, avec vous, nous voulons que nos vies changent.

Ils veulent nous faire partager la misère, nous voulons partager les richesses. Ce rêve aux reflets rouge, il vient de loin dans notre pays.

Ce rêve est profondément inscrit dans la République. C’est un rêve de liberté, d’égalité, de fraternité.

Quand on pratique l’égoïsme, l’inégalité, et toutes sortes de domination, on peut prononcer ces mots-là à tout bout de champ.

Nous, nous voulons les mettre en œuvre.

C’EST CELA LE COMBAT DE LA GAUCHE

 

OUI, IL Y A DU ROUGE DANS LA GAUCHE

 

Ou alors elle n’est plus la gauche, nous l’avons constaté dans les politiques menées durant ce quinquennat.

La dynamique qui se conforte autour de la candidature de Jean-Luc Mélenchon montre qu’il est possible de se rassembler largement pour une politique offensive à gauche.

 

Certains font mine de nous redécouvrir, après avoir cherché à nous escamoter depuis des années.

Oui, nous sommes là, avec la volonté toujours renouvelée d’être utiles à notre peuple. La crise politique que nous traversons, c’est une crise de l’espoir populaire.

 

Qui a peur du rouge ? C’est pas vous, c’est la finance. Son règne n’a que trop duré. Les vieilles ficelles qui empêchaient que cet espoir s’exprime en politique sont en train de céder.

Au printemps nous étions majoritaires pour refuser la loi Travail et pour construire un code du travail du XXI e siècle : est-il surprenant que cette volonté trouve à s’exprimer à travers nous et notre candidat à l’élection présidentielle ?

 

Avec Jean-Luc Mélenchon, avec les candidates et candidats que nous soutenons aux élections législatives du 11 juin prochain, nous voulons ouvrir une nouvelle ère, nous voulons donner de la force à notre peuple, nous voulons prendre le pouvoir à la finance, aux banquiers et aux actionnaires. Pour pouvoir velopper l’emploi, la protection sociale, les salaires, les services publics, les droits des femmes, le respect de la planète...

 

Nous voulons vivre bien, vivre mieux, vivre ensemble.

 

RASSEMBLONS-NOUS POUR ÉCRIRE NOTRE HISTOIRE

ENSEMBLE UNE HISTOIRE DE JOURS HEUREUX

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article