Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Torreben

Le PCF Finistère soutient le rassemblement à l'appel des syndicats et associations de retraités (CGT, FSU, Solidaires, FGRLP et associations de retraités LSR) le jeudi 30 mars à 10h30 place de la Résistance à Quimper et appelle les citoyens et retraités à y participer en grand nombre pour défendre une autre politique économique et sociale au service des besoins sociaux et de l'égalité.

Pour les retraités, les salariés, les privés d’emploi les mesures d’austérité qui nous sont imposées par le gouvernement, le patronat, deviennent insupportables. Les pensions sont bloquées depuis quatre ans, à part le 0,1 % du 1er octobre. Nous demandons une revalorisation par un rattrapage de 300 € et que l'évolution des pensions soit indexée sur celle des salaires et non des prix. Le niveau des retraites baisse de 1 % par an en moyenne depuis 20 ans. Des écarts très importants de pensions existent entre les hommes et les femmes : 1200€ en moyenne pour les premiers, 800€ pour les secondes.

Beaucoup de retraités sont en difficulté pour accéder aux soins. L'accord qui a généralisé les complémentaires santé privées a laissé de côté beaucoup de retraités, comme les chômeurs ou les fonctionnaires. Pour les retraités, une mutuelle ça peut monter jusqu'à 150 € par mois. Aujourd'hui, la prise en charge de la Sécu, c'est en moyenne 62 %. Le PCF veut revenir progressivement vers la prise en charge des soins à 100 % par la Sécurité Sociale, avec un premier palier immédiat à 80 %. L'argent existe, à condition de mener une vraie politique de lutte contre le chômage, d'en finir avec la fraude fiscale et sociale et les milliards d'exonérations de cotisations sociales aux entreprises qui favorisent les profits financiers plus que l'embauche. Il faut aussi mettre en place un pôle public du médicament 

L'accompagnement public et solidaire de la perte d'autonomie des personnes âgées est très insuffisant. Le reste à charge dans les EHPAD grimpe et beaucoup de retraités n'ont pas les moyens de l'assumer. Le nombre de places en maison de retraite dans le Finistère, un département qui est plus vieillissant que la moyenne, est largement inadapté aux besoins. Les personnels des maisons de retraite et de l'aide à domicile, faute d'une politique volontariste de financement solidaire dans le cadre de la Sécurité Sociale, travaillent dans des conditions de plus en plus dures (sous-effectifs, manque de temps pour les personnes âgées, rémunérations basses, précarité de certaines structures d'aide à domicile et de beaucoup de personnels). Chaque semaine, les personnels des maisons de retraite du département alertent sur la dégradation de leurs conditions de travail et de l'accueil des résidents.  Il est plus que temps de construire des dispositifs publics et solidaires adaptés à la prise en compte du vieillissement et de ne plus considérer les personnes âgées dépendantes comme des citoyens de seconde zone.

QUIMPER : 30 mars - Manifestation des retraités
QUIMPER : 30 mars - Manifestation des retraités
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article