Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Torreben

NOTRE TRUMP...

Nous le regardions depuis La Rochelle sur le port, comme le chantait Souchon, sévir en Amérique du Nord. Nous le regardions, une glace à la main, sous nos canicules, faire des mines et des gestes, promettre des faces honteuses de lune à ses fidèles supporteurs. Nous nous gaussions de ses invectives, de ses jugements à l'emporte-pièce, de ses idées de barbecue, une bière fadasse et tiède en main, toutes ces invectives, ces discriminations, ces insultes qui faisaient le tour du monde sur le Net et faisaient nos soirées entre gens bien. Et puis, Sarkozy s'est déclaré candidat à la primaire de la droite, on le savait, ce n'était pas un suspense, mais on espérait un miracle, un coup du sort, qu'on lui propose la présidence à vie de la Fifa pour un salaire annuel de 43 millions d'euros, ou qu'un prince saoudien lui fasse un pont d'or pour le sélectionner dans son équipe de jockeys, bref une proposition qui ne se refuse pas quand on aime tâter de la fraîche.

Mais non, rien, il a déroulé son petit calendrier tranquillement, avec le plan média qui va bien ; en face, aucun journaliste pour lui renvoyer ses idées en vomissant ; Nice et Saint-Étienne-du-Rouvray lui offraient des tapis de mousse pour ses pirouettes acrobatiques, ses grands écarts dont lui seul a le secret (immense travail du périnée) et ses réceptions viriles sur la béquille, et le voilà prêt à en découdre et, soudainement, Trump nous fait moins rire. Finalement, nous imaginons les mêmes que nous, en Allemagne ou en Finlande, en Belgique ou au Canada, cliquer fébrilement sur le Net à la recherche de la dernière saillie sarkozyste ; on les voit se marrer, se dire que les Français sont quand même dingues de laisser pousser ça, chez eux. Aucune peine à les imaginer, car nous étions pareils, avec Trump... Une chose, pourtant, nous différencie des Américains et cette chose n'est pas à notre avantage, c'est que nos « amis ricains » n'ont pas eu Trump comme président, nous oui...

NOTRE TRUMP...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article