Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par glazik-plomeur

Que se passe-t-il à la Poste en Bretagne ?

Après le long mouvement qui a touché la Poste à Plozevet , c'est maintenant la fermeture de sept bureaux de poste à Rennes qui déclenche de nouvelles grèves, mais nous apprenons qu'aujourd'hui c'est à Pont L'Abbé que les employés de la poste menacent de cesser le travail à compter du mardi 6 septembre.

Dans une lettre préavis le syndicat CGT de la poste dépose « un préavis de grève illimitée à compter du 6 septembre2016 à 00H00 heure pour le centre courrier de PONT-L’ABBE PDC.

Ce préavis couvre l’ensemble du personnel fonctionnaire et contractuel du site.

Par ce préavis, le personnel entend dénoncer le contenu du dossier de réorganisation. Une réorganisation basée sur un diagnostic erroné, qui ne tient pas compte du travail réel.

Le personnel dénonce la productivité annoncée sur ce dossier qui est loin de respecter les préconisations du siège de la poste sur le juste équilibre entre les attentes clients, la santé au travail et la «performance» des organisations.

Le personnel dénonce et s'oppose aux suppressions d'emplois sur le site de PONT-L’ABBE PDC.

A contrario, le personnel pose l’exigence d’améliorations concrètes et durables de leurs conditions de vie et de travail, à hauteur de leur investissement quotidien et la reconnaissance de leur conscience professionnelle.

Et exige :

Les emplois nécessaires pour assurer toute la dimension d'un service public postal de qualité, ainsi que pour améliorer les conditions de travail.

Que se passe-t-il à la Poste en Bretagne ?

Le Personnel réclame:

  • L'ouverture de négociations loyales et sérieuses sur la base d’un diagnostic prenant en compte le travail réel : temps de TG suffisant, réévaluation des travaux intérieurs individuels

  • La reconnaissance de la pénibilité par l’abaissement des normes et cadences, à même de préserver l'intégrité physique et psychologique du personnel.

  • Le maintien de toutes les tournées dans le scénario à 39 h 22.

  • La prise de service à la feuille de présence, avec le temps nécessaire pour les EPI

  • La réintégration du tri de la presse à la PDC

  • Le retrait des 4 heures de reprise par anticipation pour le raccordement postal

  • La fin de la sécabilité, source de pénibilité au travail, sur les semaines avec double main PNA

  • Des moyens de remplacement permanents à 25 % minimum, par l’embauche des contrats « pro », garantissant le remplacement des absences de toute nature.

  • Le comblement de toutes les positions de travail

  • Le paiement de toutes les heures supplémentaires.

  • Les personnels refusent que leur soit imposée la pause méridienne. »

Un mouvement à suivre, qu'en pense la population, toujours est-il que les postiers appellent au soutien, et souhaitent avant tout l'ouverture d'une négociation avec leur direction qui pour l'instant semble ne pas avoir répondu.

R.D.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article