Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Torreben

Marchons pour la paix à Rennes le 24 septembre 2016
Marche pour la Paix à Rennes à partir de midi esplanade du Général de Gaulle, comme dans 14 autres villes de France, à l'appel d'un grand nombre d'organisations dont le Mouvement de la Paix, la CGT, le PCF...

Le Parti Communiste Français membre du collectif national d'organisation de ces marches initiées par le Mouvement de la Paix appelle à y participer en nombre.

17000 têtes nucléaires !

Editorial de Maurice Ulrich (Journal L’Humanité du 23 septembre 2016)

On les a un peu oubliés avec la fin de la guerre froide et de l'équilibre de la terreur, mais les chiffres restent effarants. On compte toujours, à l'heure actuelle, plus de 17 000 têtes nucléaires dans le monde. Parmi elles, des milliers sont immédiatement opérationnelles et en mesure d'éradiquer à jamais la vie sur notre petite planète, à laquelle tout de même nous tenons un peu. À quelles fins ? On semble ici dans un tragique théâtre de l'absurde, car cet arsenal totalement démentiel n'est même pas un marteau-pilon pour écraser une mouche, puisqu'il est totalement inopérant quand il s'agit de faire la paix en Syrie, de combattre Daech et le terrorisme. Les plus puissants États du monde peuvent faire sauter la Terre, mais ils ne parviennent pas à vaincre quelques milliers de fanatiques. La simple logique voudrait que le désarmement nucléaire total soit en train, comme le prévoient les traités internationaux.

C'est l'inverse, et la France n'est pas en reste dans cette fuite en avant. Comme on le lira plus loin, les dernières mesures avancées pour le budget des armées impliquent un quasi-doublement des sommes allouées aux armes nucléaires. Cela alors que les capacités opérationnelles de la France, bien qu'engagée dans de multiples conflits, pour le moins douteux, souffrent, du point de vue même des militaires, de carences pour ce qui est des équipements traditionnels. Le coût du nucléaire, pour nous et dans les années à venir, serait de l'ordre de 6 milliards par an. Cela pour nous retrouver, comme le docteur Folamour dans le film de Kubrick, à cheval sur une énorme bombe planétaire dans un ricanement de l'enfer. Paradoxalement, peu de voix s'élèvent contre cette folie au regard de la planète, cette aberration au regard de son coût. Il semble que l'on soit plus préoccupés, quand bien même il est légitime de s'en inquiéter, de l'avenir de nos centrales civiles que des bombes à l'abri des regards dans les silos de nos missiles et de nos sous-marins. Quatre vingts organisations appellent aux marches, ce samedi, pour la paix. La question des armes nucléaires doit revenir au premier plan dans les rues de nos villes et dans le débat public.

Marchons pour la paix à Rennes le 24 septembre 2016

Commenter cet article