Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par glazik-plomeur

37ème Congrès du Parti communiste français

A Pont-l'Abbé et dans le Pays Bigouden, c'est bien le Parti communiste qui tient la Gauche debout.

A deux semaines du 37ème Congrès du Parti Communiste Français, son secrétaire national Pierre Laurent, vient de déclarer : «C’est le Parti communiste qui tient la gauche debout », expliquant dans une interview au journal L'Humanité comment le recueil des 56 signatures pour un dépôt de motion de censure de gauche a été un moment fort dans la construction d'un socle commun pour une autre politique vraiment de gauche, ajoutant que « la convergence pour le dépôt de la motion de censure montre que c’est possible. Cela fait des mois que je dis que les forces existent pour faire émerger ce projet. Je le dis en m’exposant aux critiques, aux doutes, voire aux sarcasmes de certains. La preuve est faite que cette voie peut être féconde. Maintenant, il faut passer d’un socle critique à un socle de propositions comme la réduction du temps de travail, la sécurisation de l’emploi, le conditionnement des aides aux entreprises, la maîtrise publique des banques ou la lutte contre l’évasion fiscale. Nous pouvons aussi converger sur des propositions de refondation démocratique et solidaire de l’Europe et sur des mesures d’urgence démocratique comme la suppression de l’article 49-3 de la Constitution, l’introduction de la proportionnelle aux élections, l’inversion du calendrier électoral pour redonner la primauté au Parlement... »

L'on pourra lire avec intérêt la totalité de cette interview ici(http://www.humanite.fr/pierre-laurent-cest-le-parti-communiste-qui-tient-la-gauche-debout-607188 )

 Les communistes du Pays bigouden, pour leur part, tiendront leur assemblée ce samedi au Patronage laïque de Pont-l'Abbé. Si au départ quatre textes étaient proposés au débat, c'est la base commune « Le temps du commun » qui a recueilli une majorité des suffrages des communistes, c'est donc sur ce texte que le débat s'organisera, ce qui ne signifie pas le rejet des propositions alternatives, qui – naturellement – enrichiront le débat et probablement le texte final.

C’est d'abord une demande de clarté dans le processus et le calendrier : le congrès devra dire jusqu’à quelle échéance nous proposons de poursuivre nos efforts de rassemblement des forces à gauche. Les discussions sur nos textes sont engagées dans un travail de réécriture pour permettre un congrès de clarté et d’unité des communistes, s'inscrivant dans un moment important, celui où le mouvement social contre la loi travail débouche sur une possible convergence politique à gauche. Oui, le Parti Communiste est bien celui qui tient la Gauche debout !

R.D.

37ème Congrès du Parti communiste français

Commenter cet article