Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Torreben

Plus de profits = moins d’emplois

Air France vient de vérifier cette tragique équation qui prévaut partout dans le monde dit « libéral ». Le capital – l’empire du fric – accapare les richesses et dévore ceux qui les produisent...

En chemises

un article de Maurice Ulrich (Journal L’Humanité du 19 février 2016)

Air France et KLM vont mieux. Les deux compagnies ont renoué avec les bénéfices, soit 118 millions en 2015 contre 225 millions de pertes l'année précédente, donc il faut supprimer 1 600 emplois. C'est à peu de chose près ce que le PDG du groupe, Alexandre de Juniac, explique dans un entretien au Figaro. En d'autres termes, et en maniant la métaphore, on pourrait traduire librement ses propos. Comme vous recommencez à marcher, on va vous tirer dans le pied. Car l'argumentation ne tient pas. Si, dans la situation actuelle de la concurrence internationale, Air France, pour la première fois depuis 2008, retrouve des bénéfices, cela prouve essentiellement une chose, c'est que la configuration actuelle est viable et qu'il n'y a pas d'autre justification à cette volonté de compresser de nouveau les coûts que la recherche de profits en hausse. À quelles fins ? Les cent mille salariés du groupe, dit encore son PDG, « ont fait des efforts considérables ». Et donc, poursuit-il avec une sorte de cynisme gestionnaire et tranquille, nous allons continuer à leur demander des efforts.

Toute peine mérite salaire. Le voici. 1 600 suppressions de postes qui sont autant de surpression sur les conditions de travail, les horaires, la productivité. Comme cela cadre bien avec l'effarante offensive du gouvernement et du Medef contre le Code du travail. Comment ne pas mesurer aujourd'hui à quel point était légitime, c'est bien le mot, la colère des salariés lors de ce comité d'entreprise dont on n'a voulu retenir que l'image de deux chemises déchirées.

Ils avaient bien compris, dès lors, que ce n'était qu'un début et que la logique de la direction n'était en rien d'engager un dialogue, ou une négociation entre partenaires sociaux, mais que c'était à eux que l'on demandait de faire l'effort de venir en chemise et si possible la corde au cou, comme les Bourgeois de Calais, à la table du profit.

Plus de profits = moins d’emplois

Commenter cet article