Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par glazik-plomeur

Le CICE pour rémunérer le Capital...Y compris en Bretagne !

Comme nous l'avons écrit depuis plusieurs semaines, le CICE (Crédit d'impôts pour la compétitivité et l'emploi)., ce dispositif au cœur de la politique pro entreprise de l'exécutif tourne à plein régime. Pour la seule année 2015, un million d'entreprises en ont bénéficié pour un montant total de 17,5 milliards. Le montant cumulé s'élève à plus de 27 milliards. Joli pactole .

En Bretagne à travers une enquête annuelle de la Banque de France auprès de 1.511 entreprises et établissements bretons représentant 150.000 salariés, et reprise par la presse locale, nous apprenons que pour Pascal Prevet, directeur régional de la Banque de France, note que « toutes les branches industrielles affichent une tendance positive ». Même évolution pour l'emploi qui a progressé de 0,4 % après avoir chuté de 4 % entre 2012 et 2014. Les marges restent faibles, « mais au bout du compte le résultat net sera sensiblement meilleur grâce au CICE dont aujourd'hui tout le monde est satisfait »...Enfin c'est du patronat qu'il parle car pour les chômeurs il est plutôt question de baisser les maigres indemnités que ceux-ci perçoivent.C'est vrai que Pierre Gattaz a lui aussi pris une décision, accepter une "contre partie" : Envoyer au pilon les badges "1million d'emplois" qui n'ont pas été distribués...Et pour cause aucun emploi n'a été créé et le chômage a continué sa progression.

N'en déplaise au pouvoir et au patronat, la transparence et l'évaluation sur le CICE doit s'imposer par des initiatives à l'échelle des bassins d'emplois . Combien de CICE a été distribué ? Quelles entreprises en ont bénéficié ? Pour quels usages en terme de création d'emplois, d'investissements utiles. Nos élus et militants, en lien avec les représentants des salariés, font demander, dans chaque département, des données précises. Nous allons animer au cours des prochaines semaines une campagne de révélation sur ce pactole .

R.D.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article