Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par glazik-plomeur

Qui fournit les connexions Internet à Daech ?


L’Etat islamique est grand utilisateur d’Internet, beaucoup de sa communication et de son recrutement passe par des services en ligne. Comprendre comment les djihadistes se connectent à Internet est un sérieux enjeu de renseignement.

En Turquie, près de la frontière syrienne, des journalistes du Spiegel ont rencontré des fournisseurs d’accès à Internet. Dotés d’un sens de l’entreprise à toute épreuve, ces deux associés ont amassé un beau pécule en vendant des forfaits internet par satellite aux djihadistes de l’organisation Etat Islamique. Avec 2500 forfaits, ils cumulent 100.000 dollars de revenus mensuels. C’est que l’abonnement est vendu pas moins de 500 dollars pour 6 mois de connexion. En plus de ce forfait fort onéreux, l’EI doit s’équiper d’antennes paraboliques pour capter l’Internet satellitaire, à 500 dollars l’unité. Avec cela, les djihadistes bénéficient d’une connexion proche de celle d’un ADSL classique.

Ces satellites, auxquels se connectent les djihadistes eux appartiennent à des européens. Eutelsat est français (avec 26% d’argent public dedans), Avanti Communication est britannique, SES est luxembourgeois. La couverture satellite de ces fournisseurs d’accès permet de se connecter au réseau quasi sur toute la planète. Evidemment, ils assurent ignorer que des djihadistes utilisent leurs services. Ce qui est plausible puisque Daech paye des intermédiaires turcs, en liquide et que ces entreprises assurent ne faire affaire qu’avec des « grossistes ». Peut être aussi que les services de renseignements occidentaux sont déjà branchés dessus.

Côté djihadiste, certes, l’accès à Internet coute très cher, mais c’est aussi très pratique. Ce sont les émirs de Daech qui accordent les connexions et les antennes. Le contrôle est donc total sur les troupes. La quantité de connexions disponibles reste importante. Un constructeur d’antennes allemand a reconnu au Spiegel avoir livré 6000 paraboles par an en Turquie depuis 2013. La majorité d’entre elles partirait en Syrie.

MERCREDI, 9 DÉCEMBRE, 2015 (http://www.humanite.fr/ )

Commenter cet article