Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par glazik-plomeur

Agents de la Fonction publique territoriale, voilà ce que le FN pense vraiment de vous


Un Communiqué de la FÉDÉRATION CGT SERVICES PUBLICS

vendredi 13 novembre 2015


A l’occasion des élections régionales, en tant que première organisation syndicale dans la Fonction publique territoriale, la CGT informe sur la réalité des prises de position et pratiques du Front national :

« Je pense qu’il faut limiter la fonction publique territoriale parce qu’il ne m’apparaît pas qu’elle serve à la population » (Marine Le Pen, BFM TV – 25 mars 2011).

Il faut absolument réduire massivement la fonction publique territoriale » (interview de M. Le Pen du 30 octobre 2011, Grand jury RTL/LCI/Le Figaro).

Les collectivités territoriales devront maîtriser leurs effectifs et présenter chaque année au préfet de leur département pour les plus importantes d’entre elles (régions, départements, intercommunalités et communes de plus de 10 000 habitants) un plan impératif de réduction ou de stabilisation de leurs effectifs. » (Programme politique du Front National).

Le 21 février 2013, Marine Le Pen a critiqué l’annonce gouvernementale d’abrogation du jour de carence au motif que cette mesure « agrandirait la différence entre le privé et le public » (interview sur France 2).

En région PACA, dans le cadre de la campagne des régionales, Marion Maréchal Le Pen prône le non remplacement de départs en retraite de fonctionnaires territoriaux.

À Hayange, la municipalité frontiste ne remplace pas les départs en retraite. À Beaucaire, elle remet en cause l’organisation du temps de travail du personnel communal. A Béziers, Fréjus et au Pontet, elle veut réduire les effectifs.

La solution pour obtenir satisfaction sur nos revendications, ça n’est pas l’extrême droite !

Pour gagner, il faut s’organiser et mettre fin à l’austérité par la lutte et dans les urnes !


Commenter cet article

bernard hennion 27/11/2015 17:35

Les avantages de la fonction publique d'etat sans en avoir ou avoir eu les inconvenients