Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par glazik-plomeur

 Élections régionales : Entrez dans la dynamique... (2)

Nous poursuivons la publication du document édité par le Parti communiste français, celui-ci énonce les propositions, fruit d'un travail collectif et citoyen, Aujourd'hui nous abordons Les Solidarités et l'avenir de la planète.

R.D.

RENFORCER LES SOLIDARITÉS

Les politiques d’austérité font payer à la population les profits des banquiers et des actionnaires.

Alors que la France comptait en juillet, toutes catégories confondues, près de 5,72 millions de chômeurs officiellement recensés (soit +6,4 % en 1 an), les bénéfices nets des groupes composant l’indice du CAC ont atteint 38,78 milliards d’euros au 1 er trimestre 2015, en hausse de 29,7 %.

C’est dans ce contexte que le gouvernement se désengage de plus en plus de ses missions tout en réduisant les moyens alloués aux collectivités territoriales.

C'est possible

Nous proposons d’œuvrer au développement des services publics pour répondre aux attentes des populations dans tous les territoires.

Nous proposons que la région soit l’interlocuteur de l’Agence régionale de santé (ARS) et des autres collectivités pour empêcher la fermeture des hôpitaux de proximité et favoriser l’accès à la santé pour tous.

Nous proposons de renforcer la politique en faveur des transports collectifs publics intégrant la poursuite des investissements sur le réseau ferré (SNCF...) et l’exigence du désenclavement de nombreux territoires. Nous proposons d’engager une nouvelle étape pour faciliter l’accès pour tous aux TER.

Nous proposons de faire du logement une priorité, en développant une politique d’acquisition foncière

permettant la réalisation d’un parc locatif public pour l’accès pour tous au logement.

Attention INFO

Ils en revendiquent tous la paternité, mais c’est l’action tenace des élus communistes en Île-de-France qui a permis d’imposer la zone unique au tarif le plus bas.

Quant à la droite, de retour aux affaires elle aura une seule priorité : remettre en cause les mesures favorisant l’accès aux transports publics pour tous.

Se déplacer : un droit

Dans toutes les régions les élus communistes se mobilisent pour permettre à toutes et

tous de se déplacer. En PACA c’est l’instauration de la carte ZOU, en Île-de-France

c’est l’obtention de la zone unique, dans le Nord-Pas-de-Calais, après plusieurs an-

nées de luttes, les élu-e-s communistes ont obtenu le rétablissement de la gratuité du

TER pour les lycéens à raison d’un aller-retour quotidien domicile-lycée.

*********

PRÉSERVER NOTRE PLANÈTE

Les pollutions et le réchauffement climatique, l’épuisement des ressources naturelles, sont une menace pour notre planète et les générations à venir. La réduction des émissions de gaz à effet de serre est une nécessité absolue et il est criminel de continuer à ne rien décider pour faire primer les intérêts du capital sur le devenir de la planète.

La production et les échanges doivent être repensés en partant des besoins des populations, et de la protection durable de la planète. La région, qui a un rôle dans le développement économique et l’aménagement du territoire, peut y contribuer. Elle doit le faire en intégrant au cœur de son projet de développement la transition écologique et les politiques de solidarité.

C'est possible

  • Nous proposons le financement de projets s’inscrivant dans une autre logique de développement, notamment autour de l’économie des circuits courts dans tous les domaines et en faveur d’une maîtrise publique de l’énergie.

  • Nous proposons de développer dans la restauration collective les produits de l’agriculture de qualité en provenance des régions.

  • Nous proposons d’agir contre la pollution en favorisant le recours au fret ferroviaire et en renforçant les dessertes ferroviaires.

Attention intox !

Tous les vœux pieux seront bons à l’approche de la COP 21. Mais un peu de cohérence : on ne peut vouloir réduire les émissions de CO2 et supprimer les lignes de trains au profit des cars ou de la voiture.

Idem pour l’agriculture : soutenir les agriculteurs locaux plutôt que favoriser les grands groupes agro-alimentaires, c’est cela qui est écologique.

Réussir la COP21

La Conférence des Nations unies sur les changements climatiques à Paris (COP 21 du 30 novembre au 11 décembre 2015) doit être l’occasion de dépasser les déclarations d’intention, pour prendre des décisions contraignantes.

Cela exige des engagements financiers conséquents pour le développement humain et

la réduction des inégalités générées par la mondialisation capitaliste.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article