Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par glazik-plomeur

LA GRANDE PAIX HUMAINE EST POSSIBLE (Jean Jaurès)

La situation internationale était au cœur du discours de Pierre Laurent à la fête de l'Humanité des 11, 12 et 13 septembre qui a réuni 550 000 personnes.

Pour les militants communistes, le devoir d'accueil et le respect du droit d'asile a toujours été une priorité ainsi que la Paix, ce mot oublié des discours politiques et médiatiques. La Paix, c’est une autre vision du monde.

C'est une nouvelle sécurité collective internationale. La paix c'est l’unité des peuples, c’est la sécurité humaine par le développement, la coopération et la solidarité.

21 septembre prochain, journée mondiale de la paix Le temps est venu de débarrasser la planète de toutes les armes nucléaires

La guerre, c’est le chaos, la mort, la faim et l’exil.

La guerre c’est le moyen d’imposer par la force des intérêts contraires à ceux des peuples. C’est ce qui permet au capitalisme d'organiser le pillage des matières premières.

Le terrorisme est une conséquence de la guerre. C'est en répandant la haine dans les cœurs, en construisant des murs et des barbelés entre les être humains, qu'on nourrit le terrorisme barbare : depuis 2001, les foyers djihadistes ont été multipliés par 13, les attentats ont continué, et DAESH a étendu son emprise sur toute une partie du Moyen-Orient. [...] Le terrorisme se nourrit du désespoir, de l'ignorance et des horizons obscurcis.

Opposons-lui la force de l’égalité, celle qui dessine un avenir à chacun et donne confiance en un destin collectif. On ne combat pas le terrorisme en cédant sur la liberté.

Le vote de la loi renseignement est une grave erreur. On ne combat par les assaillants de la liberté par la privation de liberté ! Mais par plus de liberté ! « On ne fait pas la guerre pour se débarrasser de la guerre » François Hollande ne retient décidément pas les mots de Jean Jaurès !

Une fois encore, il fait fausse route en envisageant de bombarder la Syrie en dehors de tout mandat de l'ONU !

En Syrie, plus qu’ailleurs, face au chaos général, il est temps que la France entre en action prioritairement pour que les acteurs du conflit s’assoient à la table des négociations, sous l'égide des Nations-Unies, sans que n’en soient exclus la Russie ou l’Iran.

Pour combattre DAESH, l'hypocrisie doit cesser. La France doit mener le bras de fer avec les états complices, assécher leurs circuits de financement et donner les moyens nécessaires aux acteurs engagés pour défaire l’État islamique.

Une aide d’ampleur directe doit être fournie aux forces démocratiques qui combattent DAESH sur le terrain. Notamment aux forces démocratiques kurdes et irakiennes. Mais au lieu de ça, que fait la France ? Elle se tait devant le massacre des Kurdes que vient de déclencher le pouvoir turc d'Erdogan.

Combattre le terrorisme, ce n'est pas non plus trier parmi les réfugiés qui justement fuient le crime, la barbarie et la misère.

Le voilà le bilan insupportable de cette crise humanitaire : 29 000 femmes, enfants, hommes morts qui ont payé de leur vie leur exil vers l’Europe.

Leurs cadavres pèsent lourd sur les épaules des dirigeants européens.

Il aura fallu la mort d’un enfant, l’image d’une humanité naufragée sur une plage turque, pour que la vague de l’indignation citoyenne oblige nos gouvernants à agir.

La France doit maintenant se montrer digne de son devoir de solidarité. 24 000 réfugiés en deux ans, ce n'est pas à la hauteur. L’État doit prendre ses responsabilités aux côtés des centaines de communes, des milliers de citoyens et d'associations volontaires. 1 000 euros par réfugiés, c'est 24 millions d'euros en deux ans ! Mais la vente d'un seul rafale c'est 94 millions d'euros, hors taxes ! C'est ce monde-là qu'il faut changer.

Retrouvez l'intégralité du discours de Pierre Laurent ici :www.pcf.fr/74500

Le 21 septembre prochain c'est la journée mondiale de la paix. Cette année, nous ferons de cette journée une mobilisation extraordinaire à travers tout le pays, pour la solidarité et le soutien aux réfugiés et migrants ! Et pour la paix du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article