Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par glazik-plomeur

Fête de l'Humanité. Le week-end prochain s’annonce populaire et solidaire

JULIA HAMLAOUI Pour L'HUMANITÉ

Dans une actualité sombre pour les peuples d’Europe et dans le monde, la Fête de l’Humanité se veut un rendez-vous d’espoir. La vente militante a du succès, tandis que les initiatives prévues en solidarité avec les migrants, ou encore le peuple grec, se multiplient.

C’est au cœur du chantier, déjà bien avancé, de la Fête de l’Humanité qu’a eu lieu, hier, le dernier « rendez-vous de la vignette » de la saison. « Nous en sommes à 26 638 vignettes payées », a annoncé Éric Corbeaux, responsable du collectif national qui anime la vente militante. Soit plus de 6 000 bons de soutien supplémentaires vendus par les militants par rapport à l’année dernière à la même période. Et les ventes dans les réseaux commerciaux se portent bien également. Pour le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, il n’y a pas de mystère : « On ne peut l’expliquer autrement que par le fait que des dizaines, des centaines de milliers de gens dans notre pays cherchent où sont les lieux d’espoir. »

Le drame vécu par les migrants, quelques jours seulement après que la photo du petit Aylan échoué sur une plage, a provoqué un choc dans l’opinion publique et est évidemment dans toutes les têtes. « Nous allons être la Fête de la solidarité avec ces populations condamnées à fuir, à mourir, avec ces enfants symboles de l’humanité décapitée, brûlée, échouée », a promis Patrick Le Hyaric, directeur de l’Humanité, depuis le stand de l’agora du journal, hier.

Un rassemblement et une mobilisation encore plus grands

Le rendez-vous du Bourget sera l’occasion d’un rassemblement, vendredi soir, devant l’agora, d’un concert de solidarité de Tiken Jah Fakoly à l’issue duquel une initiative devrait avoir lieu avec des personnalités comme Aminata Traoré, de débats en solidarité avec les peuples kurde et palestinien… Une mobilisation qui se veut à la hauteur des enjeux. « Nous sommes heureux de voir, malgré les terribles circonstances, que des gens se réveillent, mais nous n’oublions pas que 50 % des Français disent être contre l’accueil de ces migrants. C’est dire que nous avons encore du pain sur la planche pour faire reculer la haine et le racisme », a également souligné Julien Lauprêtre, peu après, devant les bénévoles du Secours populaire français (SPF), eux aussi réunis pour un moment convivial sur le site de la Fête cinq jours avant son ouverture. À cette occasion, le président du SPF a remis à Patrick Le Hyaric les photos envoyées par leur partenaire palestinien pour montrer à quel point les dons des lecteurs de l’Humanité (collectés par le journal et remis au SPF) ont été utiles pour les enfants de Gaza. La Fête de l’Humanité sera pour l’association le moment de nouvelles initiatives de solidarité envers les migrants mais aussi les enfants grecs.

Réveil des consciences

Du « réveil des consciences » qu’a engendré l’insupportable photo d’Aylan, Pierre Laurent tire également une leçon : « Aucun des obstacles qu’ils essaient de dresser devant les combats que nous menons n’est irrésistible. Nous pouvons construire des mobilisations de même ampleur sur des batailles qui paraissent aujourd’hui si difficiles et notamment pour faire échec au sort imposé à la Grèce. » Prenant le pari, la Fête et ses militants conduiront le débat et la solidarité dans nombre de domaines, notamment sur la question européenne. « Parmi ces combats que nous allons faire grandir dans la Fête, il y aura ce grand forum européen de solidarité avec le peuple grec et contre l’austérité et les dettes », a de nouveau annoncé Patrick Le Hyaric, rappelant que « viendront à la Fête tous les anciens ministres grecs qui le voudront puisque nous les avons invités ». Au rang desquels on compte déjà l’ancien ministre des Finances Yanis Varoufakis, mais aussi la ministre des Affaires européennes, le ministre du Travail…

Combats sur tous les fronts

Combats sur les salaires, l’emploi, contre la destruction du Code du travail seront aussi au menu. « Ils sont décidés à aller très loin, nous ne pouvons pas laisser faire », a prévenu le directeur du journal, pointant l’idée désormais évoquée en haut lieu d’un Smic différent selon l’entreprise ou le territoire. Mais, parce que le progrès social va de pair avec le progrès écologique, « porter la question de la réussite de la conférence climat » sera aussi l’un des objectifs du week-end prochain. Tout comme la campagne en vue des élections régionales trouvera sa place dans nombre de débats.

À quelques jours du rassemblement tant politique que festif, avec des dizaines de concerts, de spectacles, d’expositions au programme, la mobilisation reste de mise. « La Fête vous appartient, faites-en une grande affaire », a lancé Patrick Le Hyaric aux militants rassemblés hier et, au-delà, à tous les citoyens qui n’en peuvent plus de ce monde.

Les intertitres sont du Blog Pc Bigouden

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article