Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Torreben

CCPBS : de Charybde en Scylla ?

Le 24 septembre 2015 la communauté de communes du Pays bigouden sud (CCPBS) va élire son nouveau 1er vice-président en charge de la promotion économique, de la filière maritime et de l’agriculture, en remplacement de M. David Chevrier, qui selon la presse locale aurait démissionné entre autres parce que « ses ambitions professionnelles lui semblent incompatibles avec ses mandats » (Ouest-France) et pour une question de « déontologie »(Le Télégramme) (voir notre article Treffiagat : la démocratie locale au bulldozer).

Pour ne pas risquer ce genre de problème, M. Raynald Tanter, président en exercice de la CCPBS – selon des informations dignes de foi – s’apprêterait à proposer Mme CALVEZ au poste devenu vacant de M. Chevrier. Une fonction éminemment stratégique de 1ère vice-présidente.

Mme Calvez est élue sur la liste de Frédéric Le Loc’h à Plobannalec-Lesconil en qualité de 2ème adjoint en charge du développement économique et touristique, à l’agriculture, à l’emploi et à l’accueil des artisans et commerçants.

Mme Calvez est co-gérante de la société CAPIMAR (Gestion de fonds) avec M. Gilles Calvez, par ailleurs président de INTEROLL HOLDING (Location de terrains et d'autres biens immobiliers), et INTEROLL (grossiste, vendeur en gros, grossiste en fournitures industrielles, vendeur de fournitures industrielles en gros, grossiste en équipement industriel, vendeur d'équipement industriel en gros). Le monde des affaires...

Fort bien, sauf qu’au détour de l’état-civil on s’aperçoit que Mme Guylaine CALVEZ.... est née TANTER.

Mais c’est bien sûr ! C’est la petite sœur du président !

Népotisme, népotisme... vous avez dit népotisme ?

Par ailleurs, des démissions d’élus de Loctudy seraient possibles ou probables...

Mais que se passe t’il donc à la CCPBS ?

ELB

Commenter cet article

fred durand 27/09/2015 21:51

un article sale et "petit" ... à la hauteur du courage de son auteur qui se cache derrière un pseudonyme. Courageux en plus ... :(