Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par glazik-plomeur

La politique israélienne qui a encouragé et nourri la violence des colons bafoue le droit international

Avec les agressions commises lors de la Gay Pride à Jérusalem qui ont causé la mort d'une adolescente israélienne, et le meurtre d'un bébé de dix-huit mois brûlé vif pendant son sommeil près de Naplouse en Cisjordanie, les extrémistes religieux israéliens ont franchi un nouveau pas dans l'horreur. C'est l'escalade, dans un climat où les tensions sont exacerbées, dans les territoires palestiniens, à Gaza et à Jérusalem.

L'impunité des colons a été renforcée lors de la dernière campagne des législatives par le Premier ministre, Netanyahou, qui jurait que tant qu'il serait au pouvoir il n'y aurait pas d'État palestinien. Les propos de ses alliés du parti nationaliste religieux de Naftali Bennett, incitant à la haine et au meurtre, ont donné carte blanche aux colons pour leurs exactions.

La condamnation par le gouvernement israélien de ces actes et le placement en détention administrative d'un extrémiste nationaliste juif d'une vingtaine d'années, Mordehaï Mayer, ordonné ce mardi 4 août, n'effaceront pas la réalité. La situation est le résultat des politiques que ce gouvernement poursuit en encourageant jour après jour, au mépris du droit international, la voie sans issue du développement de la colonisation avec la construction tous azimuts de nouvelles colonies.

La France et l'Union européenne ne peuvent plus reculer devant leurs responsabilités. Elles doivent agir à la hauteur devant la menace de montée des tensions et de la violence.

Aucune solution n'est possible sans la reconnaissance immédiate de l’État de Palestine et la fin de l'impunité d’Israël. Aucune paix n'est possible sans la fin de la colonisation illégale et de l'occupation des territoires palestiniens.

La politique israélienne qui a encouragé et nourri la violence des colons bafoue le droit international en appuyant la poursuite de la colonisation des territoires palestiniens, en maintenant le blocus de Gaza et en multipliant les opérations de harcèlement contre le peuple palestinien, doit être fermement sanctionnée.

C'est à cette obligation que la France ni l'Union européenne ne peuvent plus se soustraire.

PCF – 2, place du Colonel Fabien – 75019 Paris - www.pcf.fr

Commenter cet article