Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par glazik-plomeur

Nouvelles du Monde... à travers quelques dépêches

BRICS et Développement - La ville la plus peuplée de Chine, Shanghai, est devenue le centre de collaboration bancaire des BRICS.

La "nouvelle banque de développement" a ouvert ses portes mardi dans la métropole chinoise de Shanghai, rapportent les médias internationaux.

La création de cette banque avait été décidée en 2013 par les pays membres des BRICS, le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du sud, qui représentent 40% de la population mondiale.

Alors que Le FMI vient d'abaisser sa prévision de croissance mondiale pour 2015… « Le but de l'OCS est de relever ces défis, de créer un nouveau modèle économique qui soit préservé des crises. La Nouvelle banque de développement ouvrira la voie aux investissements. Le pool de réserves monétaires est appelé à réduire la dépendance des défis de l'économie globale », a déclaré M. Oulyukaev, ministre russe du développement économique à Oufa(Russie) ou se tenait le sommet de OCS et celui des BRICS.

ECONOMIE - SINGAPOUR, 20 juillet (Xinhua) -- "Avec son taux élevé de progression des investissements et de la consommation, je pense que la Chine sera en mesure de maintenir un taux de croissance d'environ 7% cette année", a déclaré Justin Lin, professeur et doyen honoraire de l'école nationale de développement de l'Université de Beijing lors du Forum mondial FutureChina à Singapour.

Le taux de croissance économique d'un pays quel qu'il soit est essentiellement déterminé par trois facteurs, à savoir les exportations, l'investissement et la consommation, a déclaré Justin Lin, ajoutant que dans le présent contexte les exportations des économies émergentes ralentissent parce que les pays développés n'ont pas fini de se remettre de la crise financière, et que la croissance économique de la Chine dépendrait par conséquent de ses investissements et de sa consommation.

ONU -NEW YORK (Nations Unies), 20 juillet (Xinhua) -- Le Conseil de sécurité de l'ONU a approuvé lundi l'accord récemment conclu entre l'Iran et six grandes puissances mondiales sur le dossier du nucléaire iranien, déclenchant un processus devant permettre la levée des sanctions internationales contre la république islamique.

Dans une résolution adoptée à l'unanimité lundi matin, le Conseil composé de 15 États membres a adopté cet accord signé à Vienne, en Autriche, et appelé à sa pleine mise en œuvre en conformité avec le calendrier qu'il prévoit.

Nouvelles du Monde... à travers quelques dépêchesNouvelles du Monde... à travers quelques dépêches

WASHINGTON, 20 juillet (Xinhua) -- Ce lundi, Cuba a fait flotter son drapeau devant son ambassade nouvellement rouverte à Washington, étape symbolique qui fait suite à la décision de Cuba et des Etats-Unis de renouer leurs relations diplomatiques après un demi-siècle de rupture.

Le ministre cubain des Affaires étrangères Bruno Rodriguez a assisté à la cérémonie de réouverture de l'ambassade dans la capitale américaine.

Les liens diplomatiques complets entre les Etats-Unis et Cuba ont été rétablis à minuit, lorsque l'accord sur la reprise de relations normales est officiellement entré en vigueur ce 20 juillet.

Ce même jour, le drapeau cubain a également été hissé dans le hall du département d'Etat américain à côté des drapeaux des autres pays qui entretiennent des relations diplomatiques avec les Etats-Unis.

M. Rodriguez rencontrera un peu plus tard le secrétaire d'Etat John Kerry et les deux chefs de diplomatie donneront une conférence de presse conjointe. M. Kerry se rendra à La Havane en août pour assister à la cérémonie de lever du drapeau à l'ambassade des Etats-Unis.

Ukraine - Manœuvres de grande ampleur impliquant dix-huit pays (L'Humanité)

Des exercices militaires sous commandement ukrainien et états-unien ont débuté hier à une dizaine de ­kilomètres de la frontière ukraino-polonaise

Des exercices militaires sous commandement ukrainien et états-unien ont débuté hier à une dizaine de ­kilomètres de la frontière ukraino-polonaise. Ces manœuvres sans précédent depuis le début du conflit rassemblent des forces armées issues de dix-huit pays et témoignent, selon Olexandre Sivak, le commandant ukrainien, du « large soutien dont bénéficie l’Ukraine dans sa lutte pour sa liberté et la souveraineté ». Ces exercices reflètent l’escalade entre Moscou et les alliés du régime de Kiev. Ainsi, en mars dernier, Moscou avait déployé quatre vingt mille soldats sur son territoire alors que l’Otan multipliait ses manœuvres en Europe de l’Est. Plus récemment, les États-Unis ont dépêché trois cents parachutistes afin de former la toute jeune garde ­nationale ukrainienne. Un nouvel exercice de la marine de guerre russe est également prévu à Sébastopol (Crimée) en fin de semaine. M. P.


 




 



 

Commenter cet article