Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par glazik-plomeur

Vue de Chine la « Commémoration de la capitulation NAZI »

Après la démonstration de force de la place rouge et l'immense défilé qui a suivi « défilés des Immortels », nous nous sommes intéressés à l'opinion dans le monde des pays émergents en particulier au sein des BRICS.

Dans une longue dépêche, que nous reproduisons les dirigeants Chinois analysent et expriment leur opinion sur la commémoration du 70ème anniversaire de la reddition des troupes de l'axe, la présence de M. Xi et la participation pour la première fois de soldats chinois dans le défilé, montre à quel point les dirigeants occidentaux ont commis une faute majeure en boycottant l'événement, nous reproduisons ci dessous l'analyse de l'agence Xinhua( Chine) sur cette visite et les entretiens qui ont précédés ou suivis.

R.D.

La présence de M. Xi aux célébrations du Jour de la Victoire à Moscou souligne la détermination à préserver la paix mondiale


MOSCOU, 10 mai (Xinhua) -- Avec des dirigeants de nombreux autres pays, le président chinois Xi Jinping a rejoint samedi son hôte russe, Vladimir Poutine, à la plus grande parade du Jour de la Victoire sur la Place Rouge de Moscou depuis 1991.

La présence de M. Xi et la participation pour la première fois de soldats chinois dans le défilé a transmis un message clair : la Chine et la Russie partagent la même détermination pour le maintien de l'ordre international d'après-guerre et la sauvegarde de la paix mondiale.


SE RAPPELER DE L'HISTOIRE

Lors d'une réunion tenue plus tôt avec M. Poutine, le président chinois a exprimé son plaisir d'assister aux événements commémoratifs de Moscou pour le 70e anniversaire de la victoire de la Grande Guerre patriotique.

Rappelant les grands sacrifices et contributions effectués par la Chine et la Russie, qui représentent les deux plus grands champs de bataille de la Seconde Guerre mondiale, M. Xi a noté qu'en luttant côte à côte, les deux peuples ont forgé une amitié profonde.

M. Xi a ajouté que les commémorations en Russie et plus tard en Chine visent à se souvenir de l'histoire et à rendre hommage aux martyrs de l'époque aux côtés de personnes de toutes les nations, ainsi qu'à sauvegarder la paix durement gagnée et à ouvrir la voie à un avenir brillant pour la paix et le développement de toute l'humanité.

"Nous sommes prêts à approfondir l'amitié traditionnelle avec le peuple russe, à promouvoir la coordination de nos stratégies de développement, à tracer la voie future pour notre coopération amicale, et à garder le partenariat stratégique global de coordination Chine-Russie à un niveau élevé", a déclaré M. Xi.

Pour ce faire, il a ajouté que les deux voisins vont également aider à construire un ordre mondial plus juste et plus raisonnable et à sauvegarder la paix, la sécurité et la stabilité mondiales.

Pour sa part, M. Poutine a salué le partenariat stratégique global de coordination entre les deux pays, notant que cela a porté ses fruits dans divers domaines et à différents niveaux.

Etant d'accord avec les remarques de M. Xi sur les contributions historiques que la Chine et la Russie ont faites pendant la Seconde Guerre mondiale, M. Poutine a déclaré que les deux pays s'opposeront à toute tentative de nier et de déformer l'histoire, et lutteront contre toute tentative visant à embellir les mouvements fasciste et militariste ou à traîner les libérateurs dans la boue.

Le fait que la Chine et la Russie joignent leurs mains pour célébrer le 70e anniversaire de la victoire de la guerre mondiale anti-fasciste est d'une grande importance, alors que les forces de droite et les groupes néo-nazis lèvent leurs têtes hideuses dans différentes parties du monde, a déclaré Sergey Luzyanin, vice-directeur de l'Institut d'Extrême-Orient de l'Académie des sciences de Russie.

Dans un article signé récemment publié dans la Gazette russe, M. Xi a rappelé les sacrifices et les contributions faites par la Chine et la Russie durant la Seconde Guerre mondiale, et a réaffirmé la détermination conjointe des deux pays à défendre le résultat de cette guerre, tout en appelant à une coopération gagnant-gagnant dans le traitement des affaires internationales

"M. Xi a déclaré que les peuples de Chine et de Russie se tiendront fermement avec toutes les nations et les peuples épris de paix contre toute tentative de dénégation, de déformation ou d'altération de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale", a noté Pavel Negoitsa, directeur général de la Gazette russe.

"Ceci est important car c'est ce qui préoccupe actuellement les Russes, et notre plus proche voisin l'a clairement fait remarquer", a déclaré M. Negoitsa.


FACILITER LA PAIX

La Chine et la Russie, toutes deux membres du Conseil de sécurité de l'ONU, ont maintenu une étroite communication et coordination sur les principales questions internationales, ont joué un rôle actif dans la lutte contre les défis mondiaux, et ont fait preuve de leur sens des responsabilités en tant que poids lourds de la politique mondiale.

Une déclaration conjointe signée vendredi par MM. Xi et Poutine appelle les règlements appropriés de grandes questions internationales, y compris les crises en Syrie et en Ukraine ainsi que les situations en Afghanistan et dans la péninsule coréenne.

Ils ont appelé toutes les parties en conflit en Syrie à stopper leur confrontation armée dès que possible et à entamer des dialogues internes et des négociations en conformité avec le Communiqué de Genève de 2012 pour un règlement politique à long terme conforme à la volonté du peuple syrien.

Les deux pays ont réaffirmé leur détermination à aider l'Afghanistan à éradiquer le terrorisme et le trafic de drogue et à devenir une nation pacifique, stable, démocratique, neutre et prospère.

Les deux nations ont également évoqué la crise qui perdure en Ukraine, exhortant les parties concernées à formuler une solution politique globale, équilibrée et durable qui prend pleinement en considération les intérêts raisonnables de toutes les parties concernées.

Sur la question nucléaire iranienne, Beijing et Moscou ont hautement apprécié leur coordination sur la poursuite d'une résolution par des moyens politiques et diplomatiques.

Ils ont appelé toutes les parties dans les négociations à saisir cette opportunité historique et à intensifier les efforts diplomatiques de manière à atteindre un accord juste, équilibré, gagnant-gagnant et mutuellement bénéfique avant la date limite du 30 juin.

Quant à la situation dans la péninsule coréenne, ils ont réitéré qu'il est dans l'intérêt de toutes les parties concernées et d'une grande importance pour la paix, la stabilité et la prospérité régionales de maintenir la péninsule dans une situation pacifique, stable et dénucléarisée, et de résoudre les questions pertinentes via le dialogue et la consultation.

Ils ont également convenu que le mécanisme des pourparlers à six est un moyen efficace pour résoudre le problème nucléaire de la péninsule coréenne, et que les parties concernées devraient favoriser des conditions favorables à sa reprise.


Commenter cet article